Des conseils simples pour une zone intime
en bonne santé

Découvrez comment prévenir les infections et favoriser le confort intime

Pendant les règles, changez régulièrement de tampon ou de serviette hygiénique.

Le sang a un pH alcalin susceptible d’affecter l’acidité naturelle du vagin. Votre zone intime est par conséquent plus vulnérable aux déséquilibres pendant les règles. Changez régulièrement de tampon ou de serviette hygiénique et utilisez le plus faible niveau d’absorption qui vous convient. L’utilisation d’une protection dotée d’un niveau d’absorption trop élevé peut provoquer des frottements ou de la sécheresse.

Portez des sous-vêtements en coton et changez-en chaque jour.

La dentelle, les strings et les slips synthétiques sont peut-être très séduisants, mais ils peuvent également entraîner frottements et irritations. Essayez de porter aussi souvent que possible des sous-vêtements en coton ou choisissez des slips séduisants dotés d’un entrejambe en coton.

Donnez à votre corps de l’espace pour respirer.

Le port de vêtements moulants ou de textiles qui ne respirent pas, comme le polyester, peut créer un environnement chaud et humide susceptible de provoquer des frottements et d’irriter votre vulve. Pour éviter irritations ou infections, portez des vêtements amples et perméables, en matières naturelles comme le coton, chaque fois que c’est possible.

Renforcez votre plancher pelvien.

Le renforcement des muscles du plancher pelvien est essentiel pour une bonne santé intime, sans parler des avantages grisants sur le plan sexuel ainsi que d’un meilleur contrôle de la vessie!

Consultez régulièrement votre gynécologue.

Si vous avez 18 ans ou plus, vous devez consulter régulièrement votre gynécologue afin d’exclure la présence d’infections, d’anomalies et d’un cancer du col de l’utérus. Ce n’est pas le rendez-vous le plus agréable à inscrire dans votre agenda, mais la consultation est en réalité relativement rapide et indolore, et les bénéfices pour la santé en valent la peine.

Passez à la salle de bain après un rapport sexuel.

Uriner avant et après un rapport sexuel aide à prévenir les infections des voies urinaires susceptibles de survenir lorsque des germes présents dans le vagin sont poussés à l’intérieur de l’urètre pendant un rapport sexuel. De même, veillez à vous laver les mains avant et après un rapport sexuel afin de prévenir la diffusion de bactéries.

Lavez régulièrement vos serviettes et utilisez un gant de toilette propre.

Utilisez uniquement votre propre serviette et lavez-la régulièrement. Les gants de toilette sont des nids à bactéries; par conséquent utilisez-en un nouveau à chaque lavage.

Lavez votre zone intime quotidiennement avec un produit d’hygiène intime équilibré.

Votre zone intime est l’un des endroits les plus sensibles de votre corps. Le vagin préservant l’équilibre de son propre et délicat pH, ce qui lui permet de rester propre, il n’est pas nécessaire d’en laver l’intérieur (pas de douches vaginales). Continuez à en laver l’extérieur et utilisez des produits tels que Lactacyd, qui sont conçus pour une utilisation intime et respectent les mécanismes de votre corps.

Soyez à l’écoute de votre corps.

Prêtez attention aux signes qui vous indiquent que quelque chose ne va pas. Contactez votre médecin si vous avez des inquiétudes à propos de votre bien-être intime. N’oubliez pas que chaque corps est différent: une activité, un produit, un vêtement ou une position sexuelle qui convient à une femme peut créer des problèmes chez une autre.